S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Fabienne

 

Dernier arrêt avant l'automne (René Frégni)

note: 4La douceur et le frisson pour une soirée au coin du feu Fabienne - 30 octobre 2019

René Fregni est un contemplatif, un amoureux de la nature qui aime le silence pour mieux entendre ce qui craque sous les pieds, ce qui s’envole… et un écrivain accablé par une sérieuse panne d’inspiration. Alors quand son ami libraire lui tend les clefs d’un vieux monastère abandonné pour en être le gardien, l’aubaine ne se refuse pas. D’autant que l’isolement dans ce vallon reculé est rompu grâce au charme de Solex, charmante boule à quatre pattes, amateur comme son nouveau maître des longues soirées passées à contempler le feu de la cheminée. On en serait presque resté là, comme Solex, à regarder le poète passer ses après-midis à débroussailler, jusqu’à ce qu’une macabre découverte interrompe ce doux ronron.
Evidemment, René Fregni est tout sauf un écrivain en panne d’inspiration même si on se doute qu’il aime ça, la nature, le silence, les couleurs de l’automne, la fatigue d’avoir débroussaillé toute la journée, les longues soirées bien méritées au coin du feu. C’est aussi un écrivain qui aime jouer avec le lecteur en distillant des indices dès les premières pages : on lit sans se douter de rien, de même qu’un promeneur ou de même que le gardien d’un monastère, peut fouler, sans le savoir, le tombeau d’un homme assassiné. Et on ne se doute de rien non plus parce que sa façon d’évoquer la nature, de camper des personnages généreux, auraient suffi à ce qu’on lise le roman jusqu’au bout.

Des larmes sous la pluie (Rosa Montero)

note: 5Un thriller d'anticipation inspiré de Blade Runner Fabienne - 18 octobre 2019

En 2109, Les Etats-Unis de la Terre en ont fini avec les guerres robotiques : c’est la paix. Peut-être plus pour longtemps : des réplicants assassinent sauvagement au hasard après qu’on a modifié leur mémoire. Myriam Chi, leader du Mouvement Radical Réplicant reçoit quant à elle des menaces terrifiantes et sème la terreur à son tour de manière inexplicable. Bruna Husky, réplicante de combat, mène l’enquête avec l’énigmatique inspecteur Lizard. L’avenir que nous réserve Rosa Montero fait froid dans le dos mais pas de crainte à avoir, on y retrouve des choses que l’on connaît bien : réchauffement climatique, pollution, montée des populismes sur fond de haine raciale, machination politique… Et une androïde qui compte avec angoisse les jours qui la séparent de sa fin prochaine. Une angoisse toute humaine, finalement. Un polar construit de façon remarquable et une jubilation à montrer de façon très concrète un futur peu rassurant, avec néanmoins, des personnages qu'on ne veut plus quitter : Bruna, Lizard, la "bestiole" et le boubi...

Le Poids des secrets, Coffret en 5 tomes (Aki Shimazaki)

note: 5un kaléidoscope subtil de points de vue Fabienne - 27 septembre 2019

Aki Shimazaki met en scène une histoire familiale dont un événement central se joue le jour où tombe la bombe atomique sur Nagazaki. Chaque tome de ces courts récits éclaire une époque et un personnage différent, chaque récit éclaire l'ensemble pour mettre en valeur la complexité des destins et mettre en lumière le poids des non-dits. Un style épuré, pudique... De la dentelle.

Le vieil homme et son chat n° 1
Le vieil homme et son chat n'ont plus peur des chiens (Nekomaki)

note: 5une chronique tendre du quotidien Fabienne - 27 septembre 2019

Le quotidien d'un duo attachant : un vieil homme et son chat, deux inséparables connus de tous dans leur village. C'est tendre, rafraîchissant, malicieux. On goûte le sel des jours en pensant à certains films de Ozu. On en sort avec le sourire. Une histoire rédigée à quatre mains par un couple d'auteurs-illustrateurs japonais dont on attend la suite...

Retour Haut