AccueilNouveautés

Nouveautés

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 4 résultats pour :
(0.28 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "Au gré des jours"
Titre(s)
Au gré des jours
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2017
Résumé
« Je me souviens de moments forts ou décisifs. Je me suis formée émotionnellement et affectivement de bric et de broc. Quelque chose s’est passé dans mon enfance qui m’a donné une forme de solidité. Je me souviens de conversations à bâtons rompus, pleines de vivacité, de renversements, de tête-à-queue, de retours en arrière, de mots d’esprit, de fous rires, de mines offusquées… avec une amie. Ce sont des moments de grâce et de vérité. Je ne recherche rien tant que cette amitié-là, simplement parce que c’est nous et qu’on s’aime. » F. H. Françoise Héritier se confie et nous fait partager son amour des mots et son goût de vivre. Un immense talent, une leçon de vie. Après Le Sel de la vie, voici Au gré des jours.
Type de document: DVD
DVD
Afficher "L'Empereur"
Titre(s)
L'Empereur
Editeur(s)
Video News - Centre Video Distribution
Année
2017
Résumé
A travers le regard et les souvenirs de son aîné, un jeune manchot se prépare à vivre son premier voyage. Répondant par instinct au mystérieux appel qui l'incite à rejoindre l'océan, découvrez les incroyables épreuves qu'il devra à son tour traverser pour accomplir son destin et assurer sa survie et celle de son espèce. Marchez avec lui dans les paysages éphémères de l'Antarctique, ressentez la morsure du vent et du froid qui l'attendent à chaque pas et plongez avec lui dans les fonds marins jusqu'alors inexplorés.
Type de document: livres
livres
Afficher "Comme d'habitude"
Titre(s)
Comme d'habitude
Editeur(s)
Calmann-Lévy
Année
2017
Résumé
Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n’allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu’Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère. Jusqu’à ce jour, à la fois terrible et libérateur, où les mots « troubles autistiques » ont été prononcés, enfin, par un médecin. Elle lui raconte, en pleurant parfois, en souriant souvent, son combat, les erreurs, les siennes et celles des autres, enseignants, proches, administration ou soignants. Elle lui raconte les petits drames et les grandes joies, les colères et les fous rires. Elle lui raconte comment elle l’a accompagné de son mieux dans sa vie d’enfant, d’adolescent puis de jeune homme, sans jamais renoncer à vivre, à aimer, à travailler. Ce récit, elle le porte en elle depuis la naissance d’Antoine, prenant des notes, figeant dans l’écriture l’intensité d’instants inoubliables, drôles ou tragiques, rocambolesques ou quotidiens, dont elle savait qu’un jour, elle tirerait ce livre. Ce livre que, probablement, il ne lira jamais. Un livre vibrant d’émotion.
Type de document: livres
livres
Afficher "Une très légère oscillation"
Titre(s)
Une très légère oscillation
journal 2014-2017
Editeur(s)
Équateurs
Année
2017
Résumé
Le journal de bord de Sylvain Tesson, entre expéditions et voyages intérieurs, bivouacs d'un soir et méditations d'un jour. Entre les mots se dessine l'écriture d'un destin. La géographie de Sylvain Tesson est vaste. Elle couvre Paris, les toits de Notre-Dame, les calanques de Cassis, les montagnes de Chamonix, l'Irak, l'Ukraine, la Russie. Il y a les expéditions et les voyages intérieurs, les bivouacs d'un soir et les méditations d'un jour, mais aussi les escalades des parois et les descentes au fond des livres. Entre les mots se dessine l'écriture d'un destin. Alors que son dernier livre Sur les chemins noirs raconte son voyage du sud de la France au Cotentin, Une très légère oscillation est un miroir le long d'autres chemins. Le journal de Sylvain Tesson oscille entre le Manuel d'Epictète et les pensées de Jules Renard. Il nous incite à jouir de l'instant, à ne rien attendre du lendemain et à s'extasier des manifestations du vivant : une branche dans le vent, le reflet de la lune. C'est la chose la plus difficile au monde que de reconnaître le bien-être dans ses expressions les plus humbles, de le nommer, le saisir, le chérir. Savoir qu'on est en vie, que cela ne durera pas, car tout passe et tout s'écoule.

Affiner le résultat avec mes favoris...

Vous devez être connecté pour gérer vos favoris

Me connecter